Comment s’occuper d’un poisson combattant : le guide

Les combattants attirent régulièrement les débutants en aquariophilie, qui pensent bien faire en achetant un cube minuscule comme aquarium et une plante en plastique comme décoration. Les mauvais conseils donnés par des vendeurs ou des personnes mal renseignées sont ainsi la source d’erreurs parfois fatales… Les combattants ont beau être des poissons très résistants, ils souffrent de ces mauvaises conditions de vie et peuvent mourir très rapidement en quelques jours, ou lentement au bout d’une année. On est loin de leur espérance de vie normale !

Si vous êtes ici c’est que vous avez la bonne démarche : vous vous renseignez. En matière de poissons et d’aquariophilie en général, se renseigner avant de se lancer est la clé pour éviter les échecs ! Dans ce guide complet sur les bettas splendens (nom scientifique des poissons combattants), vous allez découvrir absolument tout ce qui est nécessaire pour rendre un combattant heureux et le garder en bonne santé. Cela inclut le volume de l’aquarium, la qualité et l’entretien de l’eau, l’alimentation, et bien plus encore !


Comment utiliser cette page ?

Cette page a pour objectif de vous donner toutes les informations nécessaires pour bien s’occuper d’un combattant. Mais comme il serait difficile de tout reprendre sur une seule page, les points abordés contiennent des liens vers d’autres pages qui approfondissent le sujet pour avoir des informations très utiles. Si vous ne connaissez rien aux bettas en commençant la lecture, vous saurez tout en la terminant ! N’hésitez pas à vous rendre sur les autres pages pour approfondir les sujets qui vous intéressent.


retour au menu ↑

Mon poisson combattant est-il en bonne santé ?

Comment savoir si votre combattant se porte bien si vous ne savez pas reconnaître un combattant malade ? La distinction est primordiale. Tout d’abord, afin que vous choisissiez un poisson sain lors de l’achat. Puis pour pouvoir réagir rapidement en cas de soucis.

Un betta en bonne santé :
  • Nage quand vous approchez
  • A des couleurs vives
  • A les nageoires en bon état
  • Parade lorsqu’il est face à un autre mâle : il déploie ses opercules (joues) et ses nageoires

Un betta malade :
  • Est léthargique et souvent caché
  • A une couleur terne
  • A les nageoires endommagées
  • Peut avoir des tâches blanches et/ou des grosseurs
  • Respire difficilement


retour au menu ↑

Taille de l’aquarium et environnement


A retenir :
    Un volume de 20 litres est recommandé, 10 litres étant un minimum absolu
  • Les aquariums plus petits sont instables et demandent plus d’entretien
  • Les combattants sautent, utilisez un couvercle
  • Un mâle combattant ne doit pas être avec un autre combattant, mâle ou femelle
  • Les femelles peuvent vivre ensemble si elles ont suffisamment de place
  • Les combattants peuvent cohabiter avec d’autres espèces de poisson bien choisies

La taille minimale absolue de l’aquarium pour avoir un combattant en bonne santé est de 10 litres, la taille recommandée étant de 20 litres ou plus. Autre avantage, les aquariums plus grands sont plus stables et nécessitent des nettoyages moins fréquents.

On entend souvent dire que les combattants sont les poissons qui ont le moins besoin d’espace, et qu’ils peuvent se satisfaire d’une boule ou d’un cube de 2 litres. C’est faux. Ils y survivent effectivement un temps… mais ce n’est pas un environnement qui leur garantit une bonne espérance de vie. Nous pourrions tout à fait survivre en passant notre temps dans une petite pièce si on nous donne à manger tous les jours, mais on ne serait ni heureux, ni en bonne santé.

Dans la nature, le betta splendens vit dans des ruisseaux peu profonds et pauvres en oxygène, des rizières et des flaques d’eau. La profondeur est donc faible, mais les surfaces sont très étendues. Votre combattant a besoin d’espace pour nager et d’endroits pour se cacher. Vous l’apprécierez d’autant plus s’il a suffisamment d’espace pour parader.


Besoin d’aide pour choisir le meilleur aquarium pour un poisson combattant ? Nous vous avons concocté une sélection des meilleurs aquariums pour poissons bettas actuellement sur le marché (cliquez pour avoir plus de détail !)

Fluval 15034 Edge 2.0 23l Aquarium Set, Noir

'Les "entrée drogues fluval Edge pour le succès lancer dans l'aquariophilie. Élégante et moderne – la fluval Edge est un unique 120 à poissons d'aquarium, la position dans une expérience optique à ...

Disponible: En stock
152,90€

Dennerle Nano BettaCube 10L - Style LED S

Nano Cube Betta Le grand classique fait peau neuve !; Contenu du set : Nano Cube 10 L: Mini-Aquarium avec vitre panoramique/ Plaque vitrée avec trou de prise et attaches/ Tapis de sécurité à ...

Disponible: En stock
89,99€

Fluval Aquarium Spec V 19 L Noir

Design unique et ultramoderne à l’allure d’alvéoles dissimulant le compartiment du filtre extérieur; Système d’éclairage à DEL de haute luminosité de 7 000 K favorisant une croissance optimale des ...

Disponible: En stock
79,99€ 125.82

Zolux - Aqua Nanolife First 20 Blanc

Aspect : Matériau principal : VerreDimensions : Hauteur (en cm) : 25,00Longueur (en cm) : 40,00Profondeur (en cm) : 20,00Autres caractéristiques : Accessoires : Equipé d'un filtre intérieur NanoLife ...

Disponible: En stock
28,98€

Fluval Aquarium Spec III 10 L Noir

Design unique et ultramoderne à l’allure d’alvéoles dissimulant le compartiment du filtre extérieur; Système d’éclairage à DEL de haute luminosité de 7 000 K favorisant une croissance optimale des ...

Disponible: En stock
70,21€ 95.22

Ne remplissez jamais votre aquarium au volume maximum. Les combattants ont besoin d’accéder à la surface de l’eau pour respirer. Le « labyrinthe » est un organe, situé dans la tête, qui leur permet d’extraire l’oxygène de l’air aspiré. Les bettas se reposent principalement sur cet organe et non sur leurs branchies pour respirer. et pas seulement de l’eau par leurs branchies. Assurez-vous également d’avoir un couvercle sur votre aquarium parce que les bettas sont de grands sauteurs, et peuvent sauter de l’aquarium pour se retrouver par terre. La preuve en video :

retour au menu ↑

Lumière : naturelle et artificielle

Les combattants ont besoin de lumière lorsqu’ils sont éveillés pendant la journée, et d’obscurité la nuit pour pouvoir dormir. Ce rythme reproduisant le cycle naturel jour/nuit permet de réguler leur horloge biologique interne. Les poissons n’aiment pas pour autant se retrouver directement sous un éclairage intense et c’est particulièrement vrai pour les betta. Les plantes et autres décorations doivent pouvoir lui fournir de l’ombre pour que le poisson ait une option s’il ne veut plus être exposé à la lumière.

Évitez la lumière directe du soleil car elle peut rapidement élever la température de l’eau et faire croitre des algues indésirables le long du vitrage. L’éclairage artificiel est recommandé, en plaçant l’aquarium loin des fenêtres. De cette façon, vous pouvez contrôler l’intensité et la durée de l’éclairage.

retour au menu ↑

Compagnons d’aquarium

Comme leur surnom l’indique, les combattants sont réputés pour être agressifs, mais ce n’est vrai que lorsqu’ils sont entre eux. Avec les autres espèces, ils sont relativement calmes et peuvent même se faire bousculer par les plus vifs et agressifs. Certaines espèces vont ainsi leur mordiller les nageoires, tandis que d’autres seront tellement vives qu’elles les stresseront.  Il est de plus en plus courant de voir des combattants dans des aquariums communautaires. Utilisez alors un aquarium d’au moins 50 litres avec beaucoup d’espace pour se cacher. Un volume plus grand diminuera les instincts territoriaux du combattant et pourra diminuer l’agressivité contre certains types de poissons.

Ne mettez jamais un mâle combattant dans le même aquarium qu’un autre combattant, qu’il s’agisse d’un mâle ou d’une femelle. Les mâles se battront et se pinceront l’un l’autre, jusqu’à ce que l’un d’eux meurt ou soit gravement blessé. De même, si un mâle est avec une femelle en dehors de la période de reproduction, il la pourchassera jusqu’à ce qu’elle meure d’épuisement. Un betta mâle ne peut donc être accompagné que de poissons d’autres espèces.

Les combattants femelles peuvent cohabiter, mais sous étroite surveillance. Certains aquariophiles maintiennent avec succès des « sororités », c’est à dire des groupes de femelles. Mais il faut garder à l’esprit que le caractère territorial n’est pas réservé aux mâles ! Les femelles se chamaillent en se pourchassant à travers l’aquarium et en se pinçant les nageoires, et peuvent se blesser voire se tuer. Leur caractère est imprévisible, et si la cohabitation peut très bien se passer chez une personne, elle peut aussi tourner mal chez une autre. Il est donc impératif d’avoir suffisamment de place (considérez au moins 50 litres pour 3 femelles minimum), et surtout de nombreuses cachettes (plantes, noix de coco, cailloux…) pour éviter les problèmes.

retour au menu ↑

Plantes, cachettes, décorations

Les bettas ont besoin de plantes et de cachettes pour se sentir en sécurité. Mimer leur habitat naturel permet de réduire leur stress. Ils adorent les endroits où ils peuvent se cacher, ils s’y sentent en sécurité. Donc amusez-vous avec le décor de l’aquarium pour prévoir de nombreuses cachettes !

L’habitat naturel des bettas est riche en roches, branches et plantes aquatiques (mais aussi des plantes de berge). Les possibilités pour se cacher sont donc nombreuses. En aquarium, privilégiez les plantes vivantes, qui contribuent à l’équilibre du bac en oxygénant l’eau et en absorbant les nitrates. Dans les aquariums de petite taille, les plantes vivantes sont un must have. Il y en a de nombreuses disponibles dans le commerce, et plusieurs sont parfaitement adaptées aux débutants par leur simplicité d’entretien. De plus, avec des plantes vivantes, aucun risque de blessure pour votre combattant.

Ne vous inquiétez pas, les plantes artificielles sont très bien aussi, et elles sont peu coûteuses et durables. Leur qualité s’est vraiment améliorée au cours des dernières années et leur apparence peut faire illusion. Soyez cependant prudents avec les plantes artificielles et les décorations car elles peuvent endommager les précieuses nageoires de votre combattant. Privilégiez les fausses plantes en tissu, et non les plantes rigides, car elles auront moins de risque de blesser votre combattant.

Pour vous assurer que les décorations artificielles ne seront pas dangereuses pour votre betta, faites le « test du collant » : frottez un collant contre la décoration, s’il accroche ou pire, s’il se déchire, il en sera de même pour les délicates nageoires de votre combattant.


retour au menu ↑

Température et qualité de l’eau


A retenir :
  • Maintenez une température de 24 à 27 degrés
  • Utilisez un thermomètre pour surveiller la température
  • Le ph doit se situer entre 6,5 et 7,5
  • Il est largement conseillé d’utiliser un filtre pour stabiliser la qualité de l’eau
  • Utilisez des tests pou contrôler la qualité de l’eau

retour au menu ↑

Thermomètre et chauffage

Les combattants viennent de Thaïlande et ont donc besoin d’eau chaude. Maintenez la température entre 24 et 27 degrés. C’est la température à laquelle les bettas sont les plus heureux et actifs. Ne passez jamais en-dessous de 24 degrés, et au dessus de 28 degrés.

Achetez un thermomètre pour aquarium afin de surveiller la température de l’eau. Nos habitations ne sont généralement pas assez chaudes pour les aquariums contenant des poissons exotiques, il est donc probable que vous ayez besoin d’acheter un petit chauffage (p. ex. 20 watts). Les appareils de chauffage qui sont réglables et qui contiennent un thermostat intégré sont les plus adaptés car ils réguleront eux-mêmes la température.

Les poissons combattants sont très sensibles aux changements de température de leur habitat et aux paramètres de l’eau. Lorsque vous changez la température et les conditions de l’eau, faites-le lentement et méthodiquement. Des changements brusques peuvent stresser vos poissons et avoir des conséquences néfastes pour leur santé.


Retrouvez notre guide sur le chauffage pour que vos poissons n’aient plus jamais froid !
retour au menu ↑

Filtration

Bien que les filtres ne soient pas obligatoires, ils sont fortement recommandés. Les filtres abritent des bactéries extrêmement utiles pour la filtration des aquariums, ils sont vos meilleurs amis lorsqu’il s’agit de l’entretien de votre aquarium.

Les combattants sont de mauvais nageurs et un filtre peut les fatiguer et les stresser si le courant est trop fort. Une agitation prolongée peut entraîner une déchirure des nageoires, un stress aigu et même la mort. Préférez donc un filtre avec un bon volume de filtration un débit limité.


Les combattants ont des besoins bien particuliers en matière de filtration. Retrouvez notre sélection de filtres adaptés pour faire le bon choix !
retour au menu ↑

L’eau

Quelle eau utiliser pour un betta : eau du robinet, eau osmosée, eau minérale ? Le choix n’est peut-être pas aussi évident que vous le pensiez !

L’eau doit être exempte de chlore et d’autres contaminants. Si vous utilisez l’eau du robinet, utilisez un conditionneur d’eau pour éliminer le chlore et autres métaux lourds. N’utilisez pas uniquement de l’eau distillée ou de l’eau osmosée, car les plantes comme les poissons ont besoin des minéraux contenues dans l’eau.

Les bettas préfèrent un pH de 6,5 à 7,5 et un Gh aux alentours de 7. Il est fréquent que l’eau du robinet ne corresponde pas à ces paramètres. Pour le savoir, vous pouvez acheter des tests de ph et Gh, ou emmener un échantillon d’eau dans une animalerie. Ils font les tests basiques gratuitement. Si votre eau du robinet ne correspond pas, et puisque l’eau osmosée ne convient pas non plus… Vous ne pouvez pas avoir de combattant ? Eh bien si ! Dirigez vous vers votre supermarché…

En effet, vous pouvez tout à fait utiliser de l’eau minérale en bouteille ! Certaines de ces eaux sont particulièrement adaptées aux bettas, et utilisées par les bettaphiles. L’utilisation de bouteilles est particulièrement adaptée aux petits aquariums (~20 litres) et vous évitera de faire des savants calculs entre robinet, eau osmosée et bouteille pour arriver aux bons paramètres. La volvic est plébiscitée car elle peut être utilisée seule dans l’aquarium.


retour au menu ↑

Entretien de l’aquarium


A retenir :
  • Pas de filtre ? Faites trois changements d’eau de 20% par semaine.
  • Vous avez un filtre ? Un changement d’eau de 20% par semaine est suffisant.
  • Le filtre doit être nettoyé uniquement dans de l’eau de l’aquarium
  • N’utilisez jamais de savon : l’huile de coude suffit
  • Surveillez les paramètres de l’eau à l’aide de tests

Garder l’aquarium d’un betta propre est crucial pour sa santé et son bonheur. Au fur et à mesure que votre betta consomme de la nourriture, la digère et finit par s’en débarrasser, elle se retrouve dans l’eau de l’aquarium. Plus l’aquarium est petit, plus il se pollue vite. C’est également pour cette raison qu’il est recommandé de choisir un aquarium de 10 litres minimum, idéalement 20 litres. Les paramètres y sont plus stables et l’entretien moins lourd.

retour au menu ↑

A quelle fréquence nettoyer l’aquarium d’un betta ?

Si votre aquarium n’est pas filtré (ce qui n’est pas conseillé mais peut arriver par manque d’information), il est nécessaire de faire trois changements d’eau par semaine, de 20% chacun. Un aquarium filtré n’aura au contraire besoin que d’un changement d’eau hebdomadaire de 20%. Il n’est pas nécessaire de sortir votre combattant de son aquarium pour les changements d’eau habituels.

Conservez un test de pH pour tester l’eau régulièrement. Les petits aquariums et ceux qui ne sont pas filtrés sont plus laborieux à long terme car l’entretien doit être plus fréquent. N’oubliez par que l’ajout de plantes vivantes aide aussi à réduire naturellement les niveaux d’ammoniaque dans l’eau.
Les changements d’eau sont également nécessaires pour les aquariums filtrés, mais ils sont plus fréquents et plus importants dans les aquariums non filtrés.

Les poissons betta s’habituent à leur écosystème et n’aiment pas les changements brusques. Pour cette raison, il faut faire des changements partiels très réguliers, mais peu voire aucun changement d’eau total. Si vous êtes contraint de faire un changement total, prenez le temps de réacclimater votre poisson en le plaçant dans un sachet avec l’ancienne eau de l’aquarium. Placez son sachet dans le nouvel aquarium pour qu’il reste à la bonne température, et versez un peu d’eau du nouvel aquarium dans le sachet toutes les 10 minutes. Lorsque le volume du sachet a doublé, vous pouvez remettre votre betta délicatement dans son aquarium.

retour au menu ↑

Comment nettoyer l’aquarium et les décorations ?

Le nettoyage de votre aquarium et de ses décorations est très important pour la santé de votre combattant. N’utilisez que des décorations d’aquarium approuvées et des matériaux sans danger pour les poissons.

Les filtres et leurs milieux doivent être nettoyés en les rinçant dans de l’eau de l’aquarium existant afin de préserver les bactéries saines. Pour cela, lors du changement d’eau de votre aquarium, préservez l’eau enlevée dans un récipient, puis rincez-y les masses filtrantes. Ensuite, remettez les à leur place dans le filtre, remettez le filtre en route et jetez l’eau salie (vos plantes vertes adoreront cette eau pleine de nutriments !). Si les décorations sont sales et notamment couvertes par des algues, nettoyez-les à l’eau courante avec une brosse à dent dédiée à cet usage. N’utilisez jamais de savon ou autre produit ménager ! Il est très difficile d’enlever tout le savon et cela peut empoisonner votre betta.

Toutes les nouvelles décorations (y compris les pierres) doivent être lavées à fond avec de l’eau chaude pour enlever la poussière et autres contaminants. Si vous souhaitez utiliser des racines pour aquarium, plongez les dans de l’eau plusieurs jours avant de les mettre dans l’aquarium, cela permettra de les imbiber. Une fois que les racines sont bien imbibées -elles coulent-, faites-les bouillir dans une casserole, cela permettra de faire dégorger le tannin qui donne une couleur rougeâtre à l’eau. Cependant si votre aquarium prend une couleur rougeâtre après y avoir mis votre racine, cela ne posera pas de problème à votre poisson et passera au fur et à mesure des changements d’eau.

Si des traces de calcaire se forment sur les vitres de votre aquarium, vous pouvez les enlever en mettant du vinaigre blanc sur un torchon et en frottant. Prenez cependant gare à ne pas mettre de vinaigre dans l’eau.

Si vous avez besoin d’un nettoyage particulièrement puissant, notamment après un traitement médicamenteux, vous pouvez laver les décorations avec de l’eau de javel (sans détergents ni parfum), en mélangeant 9 volumes d’eau avec 1 volume d’eau de javel. Frotter ensuite les décorations, puis rincez-les abondamment à l’eau claire. Il ne devra plus y avoir aucune trace de javel lorsque vous remettrez les décorations dans l’aquarium.


retour au menu ↑

Alimentation


A retenir :
  • La surface de l’eau doit être calme, car les combattants se nourrissent à la surface
  • Les combattants ont besoin d’une alimentation riche en protéines
  • Ne donnez que ce que votre combattant peut manger en deux minutes
  • Une alimentation variée est la meilleure alimentation !

Les poissons betta ont besoin d’une nourriture spécifique parce qu’ils sont carnivores. Dans la nature, les bettas se nourrissent d’insectes et de larves à la surface de l’eau. Il est nécessaire de reproduire cette alimentation afin qu’ils soient en bonne santé. Les aliments destinés aux bettas se présentent sous plusieurs formes : boulettes, flocons, aliments vivants et lyophilisés. Privilégiez les aliments destinés aux poissons combattants, car ils ont besoin d’un régime spécifique riche en protéines.

Les bettas peuvent faire la fine bouche en refusant une certaine alimentation. Un refus persistant peut signifier qu’il est temps d’essayer essayer une marque ou un mélange différent jusqu’à ce que vous trouviez la bonne.

Les bettas sont particulièrement friands de nourriture vivante, comme les vers de vase et les artemias. Ce sont également les aliments les plus adaptés, étant donné qu’ils reproduisent fidèlement l’alimentation des combattants à l’état sauvage. A défaut de nourriture vivante, il est possible de trouver vers de vase, artémias et autres congelés.

retour au menu ↑

Evitez la sur-alimentation !

Il est difficile d’évaluer la quantité de nourriture que vous devriez donner à un betta. Les étiquettes des aliments sont souvent imprécises et incohérentes. Leur estomac a à peu près la taille de leur œil et les granules peuvent prendre de l’expansion après leur ingestion. La suralimentation entraîne des ballonnements, de la constipation, des problèmes de vessie natatoire et une accumulation de déchets dans l’aquarium.

Ne donnez à votre betta que ce qu’il peut manger en deux minutes. Il est bien moins risqué de sous-alimenter que de sur-alimenter. En effet, un betta peut rester jusqu’à 14 jours sans nourriture. Il n’y a ainsi pas de problème à donner un peu moins de nourriture chaque jour, tandis que donner trop de nourriture peut facilement mener à la mort de votre combattant.

Si vous partez pour 2-3 jours, n’ajoutez jamais de nourriture supplémentaire pour compenser. Il vaut mieux nourrir comme d’habitude que jeter plus de nourriture dans l’eau en pensant que le combattant mangera tout. Il ne le fera pas et cela ne fera que polluer l’aquarium.


Prendre soin d’un poisson bêta n’est pas si difficile une fois qu’on a établi une routine et séparé les mythes de la réalité. En tant que propriétaire de betta, vous devriez toujours surveiller la santé de votre poisson et être à l’affût de tout indicateur préoccupant. La plupart des problèmes peuvent être attribués à une mauvaise alimentation, à l’acclimatation et à un aquarium mal choisi. Une bonne maintenance permettra à votre betta de vivre heureux et en bonne santé !

Inscription / Connexion fermée temporairement
Comparer articles
  • Total (0)
Comparer
0