Il n’est pas simple de choisir le meilleur filtre pour son aquarium, car l’offre est très large et variée. Il y a de quoi s’y perdre ! Et pourtant, le choix du filtre est un choix primordial. En effet, un aquarium est un écosystème fermé, qui se déséquilibre très facilement. Le filtre permet de nettoyer l’aquarium de manière visible (il enlève les déchets, permet d’avoir une eau limpide), mais aussi invisible (purification de l’eau, changements chimiques).

Le filtre est votre meilleur allié pour conserver l’équilibre de votre aquarium, il est donc important de choisir le meilleur filtre pour votre aquarium !

Pourquoi utiliser un filtre dans un aquarium ?

Il n’y a en fait pas une filtration, mais plusieurs :

  • une filtration mécanique
  • une filtration biologique
  • une filtration chimique

Le filtre permet d’opérer une filtration mécanique

mousse-filtration

C’est la filtration la plus évidente : le mouvement d’eau créé par la pompe du filtre permet de récupérer les déchets en suspension dans l’aquarium et de les bloquer dans les masses filtrantes. Les déchets sont ainsi débarrassés de l’aquarium et s’agglomèrent dans le filtre. C’est alors le second type de filtration qui entre en jeu.

Le filtre assure une filtration biologique

filtration-biologique

C’est la filtration la plus évidente : le mouvement d’eau créé par la pompe du filtre permet de récupérer les déchets en suspension dans l’aquarium et de les bloquer dans les masses filtrantes. Les déchets sont ainsi débarrassés de l’aquarium et s’agglomèrent dans le filtre. C’est alors le second type de filtration qui entre en jeu.

Nous l’avons dit, un aquarium est un écosystème. C’est un ensemble d’éléments inertes (sols, pierres…), de plantes et d’êtres vivants (poissons, escargots, mais aussi et surtout… bactéries !) qui, ensemble, permettent d’atteindre un équilibre. Le filtre y joue un rôle particulièrement important car il est le lieu d’habitation favoris de bactéries qui dégradent les déchets en plusieurs étapes (le processus complet est appelé « cycle de l’azote« ) : les déchets deviennent de l’ammoniaque, puis des nitrites, et enfin des nitrates.

Ces bactéries résident partout dans l’aquarium, dans le sol, dans l’eau, sur les plantes… mais se retrouvent en concentration particulièrement importante dans le filtre pour plusieurs raisons :

  • Ces bactéries ont besoin d’oxygène. Le filtre, qui brasse plusieurs fois le volume de l’aquarium par heure et crée du remous en surface, est donc le lieu idéal pour un apport en oxygène optimal.
  • Les supports placés dans le filtres offrent une surface de colonisation optimale dans un petit espace. Ainsi, il est recommandé de placer dans le filtre une grande quantité de masses filtrantes appelées « supports biologiques », qui sont particulièrement poreux et sont facilement colonnisés par les bactéries. Si l’aquarium abrite les poissons, le filtre est le domaine des bactéries, et celles-ci sont vitales !

Le rôle le plus important de la filtration d’un aquarium est donc la filtration biologique.

Occasionnellement, une filtration chimique

charbon-actif-filtration-aquarium

Le filtre brasse plusieurs fois le volume de l’aquarium par heure (c’est en tout ce qui est recommandé, rendez-vous à la partie suivante) c’est donc l’endroit idéal pour y placer des masses filtrantes permettant de modifier la chimie de l’eau : tourbe, charbon actif… Ces éléments ne sont pas à mettre dans tous les filtres, mais seulement au cas par cas selon l’objectif recherché. Les filtres neufs sont d’ailleurs souvent accompagnés de charbon actif, il est important de savoir que celui-ci ne doit être utilisé que dans des situations particulière (eau trouble, nettoyage de l’eau suite à un traitement médicamenteux…).

Comment choisir le meilleur filtre pour son aquarium ?

Plusieurs critères permettent de choisir le meilleur filtre :

  • Le type de filtre
  • Le débit

Quel type de filtre choisir ?

Il existe plusieurs types de filtres dans le commerce, chacun correspondant à des situations plus ou moins spécifiques. De manière générale, il est possible de trouver les filtres suivants :

  • Les filtres internes. Ils peuvent être amovibles, fixés à une parois grâce à des ventouses, ou fixes. Les amovibles sont utilisés pour les petits volumes (<150 litres). Les filtres internes fixes sont quand à eux une simple parois collée à une vitre de l’aquarium, permettant d’y mettre une pompe à eau et des masses filtrantes.
  • Les filtres externes. Ces filtres permettent d’économiser de la place dans l’aquarium, en plaçant le filtre à l’extérieur de la cuve (généralement dans le meuble). Ils sont utilisés pour des volumes allant de moyen à gros (150 litres à 600 litres en moyenne).
  • Les filtres suspendus, aussi appelés filtres cascades. Ces filtres se suspendent à l’une des parois de l’aquarium. Ce sont les filtres avec l’entretien le plus simple, à réserver à des petits volumes, mais surtout à des aquariums ouverts.
  • Les filtres sous sable. Economiques, ils sont constitués d’une grille à placer sous le sol de l’aquarium, et d’une pompe à eau / à air. C’est une filtration très douce adaptée aux animaux fragiles (crevettes, alevins…) et qui permet une forte colonisation par les bactéries, mais son entretien est compliqué.
  • Les filtres à exhausteur / à mousse. Ce sont de très petits filtres (un tube et un rouleau de mousse), à associer avec une pompe à air. Ils sont économiques, très doux et prennent peu de place, mais à réserver aux plus petits bacs avec des animaux fragiles (crevettes, alevins…).

Il n’y a pas de réponse universelle pour choisir le meilleur filtre aquarium ou la meilleure pompe aquarium. Chaque type de filtre est adapté à un certain volume. Pour choisir la meilleure filtration, adaptez son débit au volume de l’aquarium !

Quel débit choisir ?

Il est important d’adapter le débit du filtre au volume de l’aquarium. Un débit trop faible n’emmènera pas les déchets jusqu’au filtre et n’apportera pas assez d’oxygène aux bactéries, diminuant ainsi la qualité de la filtration. Mais un volume trop élevé est aussi déconseillé : il peut être très incommodant pour les poissons et peut les faire mourir d’épuisement !

De manière générale, privilégiez un débit 3 à 4 fois supérieur au volume du bac. Par exemple, pour un aquarium de 50 litres, prenez un filtre avec un débit de 150 – 200 litres par heure, voire un peu plus. Aujourd’hui, de nombreux filtres pour aquarium permettent de moduler le débit, c’est pourquoi il vaut mieux opter pour un filtre avec un débit un peu élevé : s’il est possible de diminuer le débit d’un filtre, il est impossible de l’augmenter ! Si nécessaire, le débit pourra être diminué en enroulant l’aspiration dans un bas ou une chaussette. Eh oui, l’aquariophilie c’est aussi des astuces et bricolages en tout genres !

Certains poissons ont besoin d’un débit plus faible, notamment les betta (poissons combattants), et de manière générales les poissons avec de longues voiles (comme les variétés de poissons rouges et poissons exotiques avec de grandes nageoires). Donnez leur un filtre avec un débit plus faible mais avec beaucoup de supports pour les bactéries.

Où acheter un filtre d’aquarium pas cher ?

Le prix d’un filtre aquarium varie en fonction de plusieurs facteurs : le type de filtre, le débit, et bien sûr la marque.

Vous pouvez trouver facilement des filtres en animalerie, mais le choix y sera limité et les prix pas forcément très abordables. Vous trouverez le choix le plus large chez Amazon, chez qui la plupart des marques les plus réputées ont leur propre boutique. Voici une sélection des meilleures ventes Amazon :

La sélection Guide Aquarium des

meilleurs filtres d’aquarium

Accessoire Débit Prix
150l/heure
A partir de 15€
300l/heure max
A partir de 35€
600l/heure max
A partir de 58€
400 à 800l/heure
A partir de 30€
900l/heure
A partir de 85€
1000l/heure max
A partir de 40€

Avec quoi remplir un filtre ? Les masses filtrantes indispensables

Nous l’avons vu juste avant, un filtre permet d’assurer trois types de filtration dans l’aquarium : mécanique pour récupérer les déchets, biologique pour les désagréger, chimique pour modifier les paramètres de l’eau. A chacune de ces fonctions correspondent des masses filtrantes spécifiques.

Suivant le type de filtre que vous avez sélectionné (décantation interne, filtre externe, filtre suspendu…), l’intérieur ne se présentera pas toujours de la même façon. Quel que soit l’agencement du filtre, pour savoir dans quel ordre mettre les différentes masses, il est important de faire attention au sens du courant.

Parce qu’une image vaut mille mots, la démonstration en un schéma :

ordre-masses-filtrantes

Bien placer son filtre dans l’aquarium

Un filtre adapté à un aquarium mais mal situé, c’est un peu comme une voiture de course sur une route de campagne… ça fonctionne, mais on peut faire mieux ! Un bon positionnement permet :

  • De ramener tous les déchets vers le filtres
  • De créer un brassage de surface permettant d’oxygéner l’eau

Visualiser le courant pour ne pas créer de cul de sac

Le positionnement du filtre d’aquarium est important afin de lui permettre de récupérer tous les déchets. Pensez que si votre aquarium est décoré avec beaucoup de plantes, de roches ou de décorations en plastiques, les déchets peuvent se coincer et se dégrader dans l’aquarium, ce qui n’est pas vraiment esthétique.

Ainsi, si vous utilisez un filtre externe, placez l’entrée et la sortie du filtre aux extrémités opposées. De cette façon, si vous avez sélectionné un filtre avec un débit suffisant (voir parties précédentes !), le courant devrait emmener tous les déchets vers le filtre, naturellement.

Si malgré tout les déchets se coincent dans le décor (êtes-vous sûr d’avoir choisi le bon débit ? Peut-être que le filtre demande un nettoyage ?), vous pouvez utiliser des pompes de brassages. Principalement utilisées pour les aquariums d’eau de mer, ces petites pompes permettent de créer du courant.

Juste sous la surface pour bien oxygéner

Le courant créé par le filtre a également pour fonction de créer un brassage à la surface de l’aquarium. On parle de « surface d’échange » car l’eau et l’air s’échangent des éléments : l’eau s’évapore, mais surtout l’eau restante se charge en oxygène. Avec un aquarium de format classique (cube ou rectangle), le remous du filtre en surface est largement suffisant pour oxygéner tout l’aquarium. L’ajout d’un bulleur n’est alors nécessaire que dans des situations particulières (traitement médicamenteux, fortes chaleurs…).

Quand et comment nettoyer son filtre d’aquarium ?

Le filtre doit être entretenu régulièrement pour lui éviter de s’encrasser et de trop diminuer le débit. Mais il est primordial de respecter quelques règles pour éviter les drames.

Par défaut, prévoyez un nettoyage toutes les deux semaines. Cependant, si vous voyez une baisse nette du débit ou des déchets qui s’accumulent dans l’aquarium, il est sûrement temps de faire un nettoyage. Deux règles d’or sont à retenir :

  • Ne jamais nettoyer toutes les masses filtrantes en même temps
  • Toujours utiliser de l’eau de l’aquarium pour le nettoyage (c’est l’occasion de faire un changement d’eau !)

Toutes les deux semaines, débranchez le filtre et nettoyez la moitié des masses filtrantes en les pressant dans l’eau. Si l’eau est très sale ce n’est pas un problème, car cette crasse est en faite une soupe de bonnes bactéries ! L’important est simplement de s’assurer que les mousses ne sont pas bouchées. Si vous utilisez de la ouate, vérifier son état à chaque fois, car la ouate s’encrasse vite et doit donc être changée régulièrement.

En ce qui concerne les supports biologiques (billes, nouilles en céramiques…), il est absolument normal et bénéfique qu’ils soient sales. C’est un concentré de bonnes bactéries. Leur nettoyage doit être exceptionnel, uniquement si la crasse gêne le développement du filtre, et très rapide : versez les billes/nouilles dans un saladier remplis d’eau de l’aquarium, laissez reposer un peu puis remettez les dans le filtre. N’utilisez jamais autre chose que de l’eau de l’aquarium, car vous risquez de tuer les bactéries, ce qui aurait pour effet de créer un pic de nitrites et de tuer votre population. Beaucoup en ont fait l’amère expérience…

Vous savez désormais tout ce qu’il y a à savoir sur la filtration d’un aquarium, son utilité, comment choisir le bon filtre, son contenu, son emplacement, où l’acheter… N’hésitez pas à vous rendre sur les autres pages citées ici pour approfondir certains sujets !

Fermer le menu