Faire son co2 artisanal : bicarbonate et acide citrique

Le co2 est un élément primordial pour avoir de belles plantes d’aquarium. En effet, le co2 naturellement présent dans les aquariums est insuffisant et limite la croissance des plantes. Ajouter du co2 est une solution facile pour booster la pousse des plantes.

Il est possible d’acheter des systèmes de diffusion de co2 dans les animaleries et boutiques en ligne. Mais il est également possible de fabriquer soi-même son co2 pour aquarium ! Il existe pour cela deux façons de faire. Vous trouverez ci-dessous un tutoriel complet pour fabriquer du co2 artisanal à partir de bicarbonate de soude et d’acide citrique. Cette méthode nécessite l’acquisition d’un kit à co2 et ne peut donc pas s’improviser, mais c’est une méthode facile, économique, fiable et durable.

Matériel nécessaire

Vous aurez besoin de réaliser les achats suivants pour fabriquer votre propre co2 artisanal :

  • Deux bouteilles de soda ou d’eau gazeuse de 1,25l ou 1,5l. Ne prenez pas de bouteille d’eau plate ni de bouteille de verre, qui ne sont pas faite pour être sous pression.
  • 300g d’acide citrique
  • 395g de bicarbonate de soude
  • Kit co2 artisanal D501
  • Tuyau à co2. Ne prenez pas de tuyau à air, mais bien un tuyau spécial co2. Les tuyaux à air sont en effet poreux au co2 et une partie de la production serait donc perdue.
  • Un compte bulles à tête unique
  • Un anti retour. Celui ci est souvent inclus dans le compte bulles ou le diffuseur, vous n’aurez donc pas forcément besoin d’en acheter un. Regardez les caractéristiques des autres éléments pour vérifier s’ils en incluent déja un.
  • Un diffuseur
  • Si vous souhaitez arrêter la diffusion de co2 automatiquement pour la nuit, une électrovanne

Plusieurs types de kit de co2 artisanale existent. Les plus basiques, appelés D201 et D301, sont à éviter. En effet, les deux bouteilles sont reliées par un tuyau, or le co2 étant corrosif ces tuyaux s’abîment au fil des mois jusqu’à se briser. Les manomètres sont également de mauvaise qualité. Le kit D501 est quant à lui entièrement constitué d’acier et le seul tuyau nécessaire est celui qui relie le compte-bulles au diffuseur. C’est donc l’idéal pour une utilisation de plusieurs années, et non pas seulement plusieurs mois.

Découvrez tous les secrets pour s’occuper d’un combattant comme un pro dans un ebook complet, simple et concret
Épargnez vous toutes les erreurs fatales des débutants !

Vous aurez également besoin d’un peu de matériel de cuisine :

  • Balance de cuisine
  • Entonnoir
  • Ciseaux

Pour vous aider à visualiser, voici à quoi ressemble le montage final :

Schéma de montage d’un kit co2 artisanal
retour au menu ↑

1e étape : remplir les bouteilles

Les deux bouteilles s’appelleront A et B. Commencez par mesurer les différents ingrédients :

  • 300g d’acide citrique pour la bouteille A
  • 600ml d’eau pour la bouteille A
  • 395g de bicarbonate de soude pour la bouteille B
Préparation des ingrédients

N’étant pas chimiste, je vous redirige vers cet article pour la démonstration des quantités à respecter. Vous pouvez tout à fait utiliser n’importe quelle quantité d’acide citrique et de bicarbonate, mais c’est avec ces proportions que vous n’aurez aucun excès.

Une fois vos ingrédients mesurés, utilisez l’entonnoir pour mettre l’acide citrique dans la bouteille A, puis le bicarbonate de soude dans la bouteille B. Si la poudre bloque l’entonnoir, utiliser une baguette ou un pic pour le débloquer. Versez ensuite l’eau dans la bouteille A. Vos bouteilles sont prêtes !

Les bouteilles sont prêtes
retour au menu ↑

2e étape : déclencher la réaction chimique

Vissez le kit co2 sur les deux bouteilles, la bouteille A sous le manomètre, et la bouteille B du côté du robinet. Assurez vous que le robinet est fermé au maximum, c’est à dire le plus proche possible du kit co2.

Une fois les bouteilles en place, appuyez de toutes vos forces sur la bouteille A, de façon à envoyer l’eau jusqu’à la bouteille B. Cela va permettre de déclencher la réaction chimique entre l’acide citrique et le bicarbonate de soude, et ainsi la production de co2. Patientez quelques secondes et vous verrez la pression augmenter dans le manomètre. La pression idéale se situe en 1 et 2.

Si la réaction s’arrête et que la pression est inférieure à 1, recommencez. Vous aurez peut-être même besoin de monter sur la bouteille si vous n’avez pas assez de force dans les bras.

Pile poil !
retour au menu ↑

3e étape : installer le système

Si vous avez acheté une électrovanne, placez-là à l’emplacement au-dessus de la bouteille B.

Remplissez votre compte bulles d’eau. Si vous avez acheté un compte bulles à tête unique, vous pouvez le placer au-dessus de la bouteille B (ou au-dessus de l’électrovanne si vous en avez une), en le vissant à l’emplacement prévu. Si vous avez un compte bulle à double tête, vous ne pourrez pas le visser. Dans ce cas, prenez un petit morceau de tuyau co2 et raccorder le compte bulles au kit co2, au-dessus de la bouteille B.

Passez ensuite au tuyau. Déterminez la longueur de tuyau nécessaire pour relier votre système de co2 artisanal à votre aquarium, et découpez le. Accordez votre tuyau au compte bulle en le bloquant bien avec le collier de serrage. Avant que le tuyau n’atteigne l’aquarium, coupez le à nouveau pour insérer l’anti retour. Assurez-vous de le mettre dans le bon sens ! Le co2 doit pouvoir sortir, mais l’eau ne doit pas pouvoir passer.

Vous pouvez enfin raccorder le bout du tuyau à votre diffuseur. Votre système est complet !

Le système co2 artisanal avec bicarbonate de soude et acide citrique
retour au menu ↑

4e étape : contrôler le débit du co2

Vous êtes maintenant prêt à commencer la diffusion de votre co2 artisanal. Pour cela, ouvrez le robinet qui se situe à droite de la bouteille B. Ouvrez le un grand coup pour envoyer le co2 jusqu’au diffuseur, puis diminuez le jusqu’à obtenir le débit souhaité. Le compte bulles vous permettra de surveiller et adapter la production de co2.

Voici le système complet en action :

Surveillez régulièrement la pression de votre kit de production de co2 artisanal en surveillant le manomètre. Si celui-ci atteint 4, tirez la petite valve qui se trouve à gauche de la bouteille A. Cela aura pour effet de faire redescendre la pression.

retour au menu ↑

Conclusion

Vous savez maintenant comment produire vous-même le co2 nécessaire à vos plantes d’aquarium. Par rapport aux système de co2 que vous trouverez dans le commerce, ce kit est n’est pas cher à l’usage : plutôt que d’acheter des bouteilles de co2 à l’unité, vous n’aurez qu’à acheter du bicarbonate de soude et de l’acide citrique. Ce sont deux produits de base pas chers qui se trouvent dans tous les supermarchés et magasins de bricolage.

La durée de vie du mélange sera dépendant du débit que vous souhaitez maintenir. Surveillez donc régulièrement la pression du kit pour renouveler le contenu des bouteilles lorsque ce sera nécessaire.

Avez-vous déjà essayé cette méthode de production du co2 ? Donnez-moi votre avis dans les commentaires.

Christelle

Je m’appelle Christelle, j’ai commencé l’aquariophilie un jour de Noël fatidique il y a 10 ans… Qui aurait cru que ça prendrait autant d’ampleur ? Comme beaucoup, j’ai appris « sur le tas », aquarium après aquarium. Mon objectif est de répondre à toutes vos questions – et même à celles que vous ne vous posez pas encore – pour vous permettre de prendre soin de vos poissons et de vos aquariums. De passionnée à passionnés !

9 Commentaires
  1. combien eau dans une bouteille B svp.Merci

  2. Comment êtes-vous arrivé à ce dosage très précis mais ne collant pas à la notice d’utilisation ?

  3. Bonsoir,
    J ai mis en place ce système et le problème de surpression est quand même très gênant…. Mon electrovanne c est ouverte à cause de la pression trop forte d ou chute du ph heureusement l alarme de mon système de contrôle s est enclenchée. Je pense que finalement je vais opter pour le système avec recharge sodastream qui possède un détendeur.

  4. Bonjour
    J’ai ce système depuis quelques mois et je ne le trouve pas efficace (sûrement un pb de mon côté)
    Mon problème est que mon système se met bien en pression mais la pression chute de jour en jour, je suis toujours obligé de le remettre en route en appuyant sur la bouteille.
    Pourtant je n’ai pas de fuite interne pour vérifier j’ai mis le système à 2 bars et fermer la vanne de sortie et au bout d’un mois j’avais toujours mes 2 bars…
    Avez-vous déjà rencontré ce problème ?
    Merci

    • Bonjour Matthieu, j’ai déja eu un problème de perte de pression avec un système qui était différent (moindre qualité), le souci venait du tuyau utilisé qui ne convenait pas pour du co2. Si ta pression reste stable quand la vanne est fermée, le problème doit venir du circuit après la vanne. Essaie de verser de l’eau sur le système pour voir s’il y a des bulles qui se forment, ce qui montrerait d’où vient la fuite.

Laisser un commentaire

Inscription / Connexion fermée temporairement
Comparer articles
  • Total (0)
Comparer
0